Blog

5 conseils pour prospecter avec Linkedin

Linkedin, le réseau social professionnel, revendique aujourd’hui plus de 400 millions de membres à travers le monde. Ce qui fait de lui le réseau social professionnel de référence. Bien souvent,  Linkedin est utilisé lorsqu’on veut trouver un nouvel emploi ou lorsqu’on est recruteur pour trouver et approcher les candidats. Mais si vous vous contentez de cet aspect, vous passez à côté de l’incroyable richesse de Likedin. En effet, dans le B2B, Linkedin est un outil majeur qui peut vous aider à repérer de nouveaux business et de nouveaux revenus concrets.

Aujourd’hui les commerciaux les plus rusés passent plus de 3 heures par jour sur Linkedin pour établir des listes de comptes qui contiennent généralement un certain nombre de décisionnaires susceptibles d’influencer une vente. Manageo vous donne 5 conseils pour que Linkedin devienne une levier pour booster vos ventes :

Conseil 1 : Analysez vos contacts !

Le premier conseil à donner pour quelqu’un qui veut prospecter avec Linkedin c’est de faire le point sur le cercle de ses contacts : s’ils se composent principalement de sa famille, ses amis et de quelques vieux camarades de classe, il va falloir faire un effort pour optimiser sa présence sur Linkendin. Votre profil Linkendin est votre vitrine numérique, c’est la première chose que les prospects éventuels verront de vous. N’hésitez pas également à solliciter vos relations afin qu’elles recommandent votre profil.

Conseil 2 : Enquêtez sur vos prospects !

Dans le cadre d’une vente en B2B, il faut souvent influencer un certain nombre d’acteurs impliqués dans la décision d’achat pour parvenir à conclure la vente.

Afin d’influencer ces acteurs, n’hésitez pas à visiter leurs profils Linkedin où vous pouvez consulter l’équipe à laquelle ils appartiennent, les membres qui y sont attachés, le service auquel ils sont affectés, ou encore le projet sur lequel ils travaillent… Une petite enquête est toujours utile pour se faire une représentation rapide des personnes à contacter et de leur parcours respectifs.

Vous pouvez aller plus loin et vous constituer un organigramme indiquant «Qui travaille pour qui », afin d’identifier les profils clé à influencer pour conclure la vente.

Conseil 3 : Déjouez les barrages du standard grâce à InMAIL !

Ce n’est un secret pour personne, les décisionnaires sont généralement harcelés d’emails et d’appels à longueur de journée. Pour éviter de perdre leur temps, ils filtrent leurs appels, ignorent la plupart de leurs emails et mettent en place une assistante pour écarter les démarchages commerciales non désirés. Avec InMAIL, le système de messagerie interne de Linkedin vous pouvez envoyer des emails à tout utilisateur et vous êtes sûr que votre email arrive dans la boite de réception de votre cible.

Les InMails ne sont disponibles que pour les comptes payants. Avec un compte Business d’entrée de gamme, vous avez droit à 15 InMail par mois. Plus le niveau de votre compte est élevé, plus vous en profitez. On vous conseille donc d’y avoir recours lorsque toutes les autres méthodes se sont soldées par des échecs.

Conseil 4 : Infiltrez les groupes pour rester bien informés !

Ne vous privez pas des groupes Linkedin, c’est un excellent moyen pour en savoir plus sur les secteurs auxquels vous vous intéressez, les questions posées par les membres peuvent vous donner la puce à l’oreille sur les frustrations et les attentes auxquelles personne n’a répondu.

Ce qui fait des groupes Linkedin une importante mine d’informations c’est qu’ils vous permettent d’avoir un aperçu sur ce qui se passe dans la société d’un client potentiel (l’activité, l’embauche, investissement, etc.).

Conseil 5 : Un intéressé est intéressant

Parmi les avantages de Linkedin c’est qu’il vous permet de savoir si on a visité votre profil. En cliquant sur le lien « Qui a consulté votre profil ? », vous affichez une liste de ces personnes. Le compte gratuit vous limite à voir seulement 3 profils qui ont visité votre page, tandis que les comptes payants donnent accès à la liste complète.

Cela est très intéressant car le fait que quelqu’un ait regardé votre profil constitue une bonne raison de lui envoyer une demande de connexion. Et vice versa, si vous consultez les profils d’autres personnes, une certaine proportion de ces personnes consultera votre profil en retour. Pour récapituler : Montrez de l’intérêt, amenez les gens à visiter votre profil et envoyez une demande de connexion.

N’attendez plus…

Linkedin ne fait pas de ventes à votre place, mais il peut, s’il est bien utilisé, constituer un avantage de taille afin de raccourcir vos cycles de vente. Mais, ce qui pose problème c’est l’organisation de tout cela : Imaginez que vous avez une base de 100 prospects, vous avez approché l’un d’eux sur Linkedin, comment le dire à vos collègues qui pourraient l’appeler et recommencer le travail ? Si vous êtes confrontés à des problèmes de centralisation de données comme celui-là, c’est Manageo qu’il vous faut. Lisez l’article : Comment organiser votre prospection commerciale ? pour voir tout ce que Manageo peut vous apporter. Ou bien, créez dès maintenant un compte gratuitement et découvrez-le par vous-même !