Blog

Créer une SARL au Maroc en Bénéficiant des Aides Publiques

Pour créer une SARL au Maroc il est légitime de s’informer des aides publiques dont vous pouvez bénéficier. Le gouvernement du Royaume du Maroc a en effet mis en place diverses aides et exonérations pour soulager les charges de l’entrepreneur et ainsi stimuler la création d’entreprise et l’investissement. Si des solutions sont proposées aux porteurs de projet comme la garantie de l’Etat à hauteur de 85% de l’investissement, d’autres sont souvent méconnues et néanmoins présentes pour aider les entrepreneurs à financer leur projet de création d’entreprise. Voici un aperçu des aides et avantages prévus par le Royaume du Maroc.

Pour inciter les résidents marocains et investisseurs étrangers à créer une SARL au Maroc, des avantages fiscaux aussi dénommés exonérations ont été mis en place. On notera par exemple l’exonération de la taxe urbaine pour les constructions nouvelles pendants 5 ans, l’impôt sur les sociétés (IS) pour les entreprises créées dans le secteur de l’export, l’absence de prélèvement fiscal à l’importation pour les équipements ou matériels exportés ou encore l’exonération de la TVA sur ces mêmes biens. Les entreprises à vocation industrielle sont exonérées du paiement de la patente pendant les 5 premières années de leur activité. Outre les exonérations qui ne s’appliquent qu’à des cas particuliers, des réductions sont aussi accordées à hauteur de 50% pour l’IS concernant les entreprises exportatrices une fois que la période d’exonération de 5 ans a expiré. Enfin, des dispositions fiscales ont été prises avec la France pour éviter la double imposition des créateurs d’entreprise ressortissants français.

Certes ces dispositions et avantages fiscaux viennent s’appliquer après la création de l’entreprise cependant il existe des aides publiques pour créer une SARL au Maroc. On citera principalement le Crédit Jeunes Promoteurs qui permet aux ressortissants marocains entre 20 et 45 ans de bénéficier d’un prêt à hauteur de 90% du montant du projet. Pour prétendre à cette aide, l’entrepreneur doit être titulaire d’un diplôme d’enseignement supérieur ou bien d’une qualification professionnelle quelconque. En l’absence de qualification, le Fonds pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes est une alternative proposant un prêt à hauteur de 90% du montant de l’investissement dans les mêmes conditions que le Crédit Jeunes Promoteurs. Pour encourager la création d’entreprise dans le secteur de l’industrie textile, automobile, électronique et toutes les activités destinées à la préservation de l’environnement, le Fonds Hassan II participe au financement partiel de l’investissement nécessaire à l’acquisition d’un terrain ou d’un bâtiment. Les sociétés désirant en bénéficier doivent envoyer leur dossier de demande au Ministère de l’Industrie, du Ministère des Finances et du Fonds Hassan II. Une réponse leur sera communiquée dans un délai de 30 jours suite à quoi, si l’aide est accordée, une convention devra être signée entre l’entrepreneur et le gouvernement marocain.

Pour créer une SARL au Maroc et bénéficier d’une aide publique, les dispositifs sont nombreux. Pour plus d’informations, il est recommandé à tout entrepreneur de prendre rendez-vous avec le Conseil Régional d’Investissement de la région d’implantation pour s’informer des aides existantes auxquelles il pourrait prétendre en fonction de sa situation et de l’activité de sa société.