Blog

Entreprise Sociale – Humaniser l’Entreprise

L’entreprise sociale évolue dans un secteur concurrentiel mais cependant sa mission est de générer un bénéfice social ou environnemental et non financier. Véritable vecteur d’humanisation de la gestion d’entreprise, l’entreprise sociale est performante dans les secteurs désertés par les entreprises à but lucratif. Tournée vers la gestion humaine, elle fonctionne sur un schéma apportant une autre dimension au travail.

La toute première mission d’une entreprise sociale est de générer un bénéfice social comme son nom l’indique. Si l’entreprise sociale est divisée en actions, les actionnaires ont investi en connaissance de cause et n’attendent pas de retour sur leur investissement.Malgré tout, les employés reçoivent un salaire ainsi que des bonus en fonction du bénéfice social ou environnemental que leur travail a permis de générer. Les entreprises sociales sont plus généralement connues sous la forme de mutuelles, coopératives ou associations. Elles occupent généralement les segments de marché abandonnés par les sociétés classiques ce qui leur apporte la sympathie des consommateurs et par conséquent une image de marque plus humaine. Les initiatives sont nombreuses et touchent des secteurs d’activité variés : on retiendra à titre d’exemple le secteur bancaire avec les micro-crédits qui ont pour but d’aider à les plus démunis à créer leur entreprise et ainsi se dégager un salaire pour vivre et non d’amasser des bénéfices sur les intérêts duprêt. Les entreprises sociales sont de véritables stimulateurs de création d’entreprise avec les fonds d’investissement ou les accompagnements solidaires. Elles permettent au plus démunis d’accéder au logement avec les banques solidaires ou encore visent à améliorer les performances énergétiques de l’habitat pour éviter la surconsommation, améliorer la qualité de l’offre des services ou des transports, ou enfin empêcher les délocalisations.

Ce type d’entreprise a une forte responsabilité sociale et intervient aussi dans le secteur des ressources humaines. Afin de changer le rapport au travail, elles s’efforcent de gérer au mieux les ressources humaines. Elles travaillent à l’amélioration de la planification des ressources humaines grâce à une étude approfondie du marché du travail en donnant une place à chacun en fonction de ses qualifications ou de ses aspirations. Souvent les entreprises obtiennent le label « d’entreprise sociale » afin de sensibiliser un plus grand public et d’améliorer sa réputation. Aussi on peut parler d’un véritable entreprenariat social dont laprésence médiatique est de plus en plus importante. Ces entrepreneurs partagent les mêmes valeurs, objectifs et la volonté de construire une économie humaine à travers la création d’une entreprise sociale.

Les entrepreneurs sociaux cherchent aujourd’hui à se regrouper pour plus d’efficacité et s’unir autour de projets communs. Avec l’intérêt général pour motivation principale, ils souhaitent créer un environnement professionnel favorable au développement d’entreprises dont le profit est un moyen et non une fin en soi. Santé, éducation, emploi, alimentation et logement sont les secteurs clés de l’entreprenariat social sans oublier les télécommunications. Le rassemblement de ces entrepreneurs permettra d’instaurer des réseaux actifs pour faciliter le partage des expériences et des outils de collaboration. L’entreprise sociale se caractérise donc par une innovation qui répond à des besoins de la société peu ou mal satisfaits.