Blog

Les 6 obstacles à la pérennisation de votre entreprise

Seulement 20% des entreprises nouvellement créées survivent à leur première année d’activité et 50% font faillite au cours de leurs 5 premières années.

Diriger une TPE nécessite une bonne capacité à résoudre des problèmes complexes, ainsi que d’avoir une vision globale de la situation. En plus de vous assurer que votre entreprise dégage régulièrement des bénéfices, vous devez également vous soucier de votre propre situation financière au long terme, dans la mesure où vous auriez peut-être envie de céder les rênes à un autre gestionnaire dans le futur.

En tant qu’entrepreneur, vous serez inexorablement amené à faire face à bon nombre de défis qui viendront entraver votre capacité à développer votre entreprise et à créer de la richesse. Cet article met en exergue les plus communs mais aussi les plus dangereux d’entre eux.

1. Mauvais business plan

La théorie est bien souvent différente de la pratique. Ce qui peut vous sembler être une génialissime idée de business sur papier peut rapidement se matérialiser en l’une des pires. Cela ne veut pas forcément dire que vous devriez abandonner cette idée, bien au contraire, il vous faudra seulement mieux peaufiner votre business plan.

Un bon business plan vous permet de définir votre Proposition de Valeur Unique. En quoi êtes-vous différent de vos concurrents ? Comment pouvez-vous vous démarquer de la foule ? Explorer et répondre à toutes ces questions vous permettra d’avoir une solide planification et de mieux appréhender la concurrence, pour in fine augmenter vos chances de réussir à développer votre entreprise pérenne.

2. Un mauvais management

Un chef d’entreprise détient un grand pouvoir sur son entreprise, et comme le dirait notre cher ami Spiderman, un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. La nature humaine veut que l’on se complaise dans nos habitudes et que l’on repousse toute forme de changement. L’entrepreneur ne déroge malheureusement pas à cette règle.

Égo et vanité sont les conséquences typiques d’une entreprise qui commence à connaître un certain succès et dont le dirigeant se laisse leurrer par un sentiment de sécurité animé par l’impression que son entreprise est aussi productive et efficiente qu’elle puisse l’être.

C’est précisément à ce moment-là que la désillusion opère et que les erreurs et imprécisions passées font des ravages quant à la bonne gestion de votre entreprise.

N’oubliez pas de garder les pieds sur terre, pragmatisme et bonne gestion sont de rigueur. Votre entreprise vous en remerciera !

3. Trop de dettes

Afin de développer votre petite ou moyenne entreprise, il est nécessaire d’avoir à disposition et en amont certains fonds. Dans le cas où vous ne disposeriez pas d’économies suffisantes, contracter des dettes auprès d’organismes de crédits se révèle être l’une des alternatives.

Même si vous n’avez pas forcément besoin d’emprunts pour démarrer, vous serez tôt ou tard amenés à y recourir, que ce soit pour les dépenses quotidiennes ou pour couvrir les flux de trésorerie pendant les périodes les plus lentes, ou encore si vous désirez vous développer dans une perspective de pérennisation de l’entreprise. Cependant, il ne faut pas oublier que ces emprunts ont un coût !

Si une partie substantielle des revenus de votre entreprise est destinée au remboursement de ses dettes, cela laisse moins de revenus à consacrer à sa croissance et expansion.

4. Une mauvaise gestion des stocks

Il est tout simplement impossible de développer votre entreprise avec une mauvaise gestion de vos stocks. Vaciller entre pénuries et excédents pénalisera fortement la bonne gestion de votre trésorerie. Il s’agit là d’une erreur que commet la majorité des dirigeants de petites entreprises qui n’arrivent pas à comprendre leurs tendances de ventes.

Le meilleur moyen d’éviter cela reste l’utilisation d’un logiciel de gestion des stocks qui vous permettra de garder un œil sur vos produits phares ainsi que sur les produits que vous peinez à vendre, avec pour finalité de bien définir vos tendances de ventes. Par exemple, si vous n’arrivez pas à déterminer l’évolution de ventes de vos produits phares, vous risquez de rapidement tomber en pénurie et de subir un important manque à gagner potentiel, et vice versa.

5. Une mauvaise compréhension du comportement du consommateur

Dans notre ère hyper-connectée, dire que le client est roi n’a jamais semblé être aussi vrai ! Si vous ne vous « pliez » pas à la demande de vos clients, dont les exigences ne cessent de croître, attendez-vous à ce que ceux-ci le fassent savoir à qui veut l’entendre. Le Digital est aujourd’hui ancré dans notre comportement d’achat, et si internet permet désormais aux internautes de partager leurs avis sur votre entreprise, il vous donne à vous aussi tous les moyens de communiquer, de surveiller ce qui se dit sur vous et de solliciter des feedbacks.

Entre les réseaux sociaux qui permettent une veille active de votre e-réputation et que les internautes préfèrent comme moyen de prise de contact au traditionnel appel téléphonique, les témoignages de vos clients sur les différents moteurs de recherches et les forums qui parlent de vos produits, vous disposez de tous les outils nécessaires pour analyser et comprendre les attentes de votre audience.

Avec 85% des consommateurs qui affirment accorder autant d’importance aux avis sur internet qu’aux recommandations personnelles, il est primordial de garder une bonne e-réputation pour votre entreprise ! 

6. Une stratégie fiscale inefficace

En tant que chef d’entreprise, la déclaration et le paiement des impôts peuvent être l’une des tâches les plus fastidieuses à effectuer, mais pourtant d’une nécessité absolue.

Cependant, si vous ne profitez pas de chaque allègement fiscal disponible, votre patrimoine pourrait s’en voir fortement diminué sans même que vous vous en aperceviez. En effet, il existe un certain nombre d’exonérations fiscales, de déductions fiscales ou encore de crédits d’impôts dont vous devez vous tenir au courant afin de faire un maximum d’économies, surtout durant les premières années de votre entreprise.

Si par méconnaissance (ou encore par fainéantise), vous ne prenez pas le temps de maximiser tous les avantages fiscaux mis à votre disposition, le résultat en sera un paiement d’impôts beaucoup trop important. Dans ce sens, pensez à vous faire accompagner par un bon expert-comptable. Certes, cela risque de légèrement augmenter vos dépenses d’entreprises, mais il en résultera une forte diminution de vos obligations fiscales. En termes de création de richesse, l’avantage à long terme peut facilement l’emporter sur le coût.

Dans une perspective d’alléger au mieux vos responsabilités en tant que chef d’entreprise, il serait judicieux de penser à faciliter vos tâches quotidiennes et répétitives. Qu’il s’agisse de l’édition de vos devis ou factures ou de votre gestion de trésorerie, Manageo est le logiciel de gestion commerciale qui vous permettra de gérer toutes ces tâches du quotidien de façon professionnelle, simple et efficace !

Inscrivez-vous dès maintenant et profitez d’un accès complet et gratuit à la plateforme pour une période de 7 jours !