Blog

Les bases pour implémenter un plan de trésorerie prévisionnelle

50% des petites entreprises font faillite au cours de leurs 5 premières années. Triste constat causé essentiellement par une mauvaise gestion de trésorerie et un manque d’anticipation.

Un bon plan de trésorerie prévisionnelle permet à l’entreprise d’anticiper ses encaissements et décaissements sur une période donnée. De ce fait, l’entreprise peut prévoir les volumes de ventes pour les périodes à venir, appréhender les périodes creuses de sa trésorerie pour éviter les défauts de paiements, mieux gérer ses dépenses et donc réduire ses coûts. In fine, une bonne trésorerie prévisionnelle représente un outil de décision et de planification très efficace, mais bien souvent laissé de côté.

Identifiez vos encaissements et décaissements

Il va sans dire que pour implémenter une trésorerie prévisionnelle efficace, vous devez avant tout identifier vos sources de revenus ainsi que vos dépenses, et à quel produit ou service ceux-ci sont liés.

Prendre en considération les résultats de trésorerie des périodes précédentes est un excellent point de départ, cependant, n’oubliez pas d’adapter vos calculs selon certains facteurs qui auraient pu varier, par exemple l’attrait qu’a votre cible pour vos produits, ou encore le degré de confiance dont bénéficient les petites entreprises selon la conjoncture, surtout si vous êtes un acteur B2B.

Distinguez vos charges fixes de vos charges variables

En effet, commencez par classer vos charges fixes. Qu’il s’agisse de frais de location, des salaires, de frais de maintenance ou encore de commodités, planifier ces dépenses reste quelque chose d’assez simple à prévoir.

En revanche et pour ce qui concerne vos charges variables, ces dernières vont très fortement fluctuer selon votre volume de production et vos ventes réalisées.

Enfin, vous devez anticiper avec la plus grande des précisions vos dépenses ponctuelles. Prévoyez à l’avance vos acquisition d’équipements, les formations pour vos employés ainsi que leurs bonus de fin d’année. Si vous doutez d’une éventuelle dépense, mieux vaut l’intégrer dans vos prévisions par mesure de sécurité.

Ne confondez plus flux de trésorerie et votre CA

Ces deux indicateurs sont utilisées par les investisseurs et analystes pour déterminer la santé financière d’une entreprise. Cependant, le chiffre d’affaires permet de mesurer l’efficacité du marketing et des ventes, tandis que le flux de trésorerie constitue plus un baromètre de gestion de trésorerie et de liquidités.

Les flux de trésorerie incluent non seulement le chiffre d’affaires lié à l’activité de l’entreprise mais également des sources de revenus autres que celles liées aux recettes de ventes. Les entreprises génèrent souvent des recettes via différents canaux extérieurs à leur activité principale; crédit, financement, récupération de TVA, …

Tout l’enjeu de la trésorerie reste la capacité pour une entreprise d’être fonctionnelle et de pouvoir subvenir à ses besoins de liquidités sur le court terme. À la différence du chiffre d’affaires qui ne concerne que les ventes réalisées, la trésorerie englobe l’ensemble des encaissements et décaissements de l’entreprise.

Suivez, analysez et ajustez

Ne tombez pas dans le piège de figer vos prévisions de trésorerie. Vous pouvez très bien vous retrouver dans la situation où un client tarde à vous payer, où vous n’arrivez pas à atteindre vos objectifs de ventes, ou encore faire face à certaines dépenses inattendues. Une fois vos prévisions faites, effectuez un suivi des résultats régulièrement. Ce faisant, vous serez en mesure d’identifier des opportunités pour développer votre processus et de tirer bénéfice d’une meilleure trésorerie ponctuelle.

De plus, et dans la conjoncture actuelle, très peu de petites entreprises ont les ressources nécessaires pour survivre à une quelconque pénurie de trésorerie sur le court terme. De ce fait, avoir des prévisions de trésorerie précises est primordial. Tirez profit de vos rapports d’analyses afin de faire les réajustements nécessaires.

Automatisez votre trésorerie prévisionnelle

Une trésorerie prévisionnelle à jour, vous permettra de vous adapter aux changements et à affronter les différents obstacles qui pourraient se dresser en face de vous. Le meilleur moyen de rendre ce processus plus souple et performant reste bien évidemment de l’automatiser. C’est dans ce contexte que Manageo vous propose son nouveau module gratuit pour gérer votre trésorerie prévisionnelle afin de vous permettre de mieux anticiper vos dépenses et recettes pour une meilleure gestion de votre petite entreprise.

Manageo prend en considération les factures à échoir, la facturation engagée et les promesses de vos clients ainsi que l’ensemble des encaissements et décaissements pour générer automatiquement un plan de trésorerie prévisionnelle à jour et le comparer avec les objectifs que vous vous fixez en début d’année.

Inscrivez-vous sur Manageo pour vous doter d’un logiciel de gestion commerciale et de trésorerie intuitif et performant.