Blog

Structurer son Business Plan au Maroc

Réaliser son business plan au Maroc est une étape indispensable faisant partie intégrante du projet de création d’entreprise. Ce document cumule deux propriétés fondamentales : non seulement il permet de définir la stratégie de l’entreprise mais surtout il confère une forte crédibilité à l’entrepreneur face aux banquiers ou aux investisseurs. C’est pourquoi la qualité du business plan au Maroc est essentielle et tout entrepreneur doit respecter des règles bien précises au cours de son élaboration.

Le business plan au Maroc est un outil incontournable dans le mécanisme de la création d’entreprise. Ce document de 10 à 30 pages est une référence aussi bien pour l’entrepreneur que pour les acteurs extérieurs. En tant qu’axe directeur du projet de création d’entreprise, le business plan doit refléter la personnalité de l’entrepreneur et rimer avec efficacité. Sa mission est de capter l’attention et de convaincre de la faisabilité du projet. C’est pourquoi le dossier du business plan doit être structuré : les idées doivent être organisées selon une suite logique et être présentées de manière concise mais précise. Inutile de remplir les pages de termes techniques ou bien de généralités. Le but est de présenter son idée, de l’argumenter et de rassurer le lecteur ou l’interlocuteur de sa viabilité. Tout business plan doit contenir un résumé opérationnel, plus couramment appelé Executive Summary. Sur deux pages, l’entrepreneur doit effectuer une synthèse des éléments clés du business plan et faire la démonstration de la rentabilité du projet. La qualité et la clarté de ce document feront la différence et permettront de se différencier parmi les centaines de business plans proposés aux investisseurs.

Il n’existe pas de présentation type de business plan au Maroc. Seul l’Executive Summary est obligatoire. La conception du business plan répond à une initiative personnelle et originale. Cependant l’entrepreneur doit veiller à présenter un dossier structuré. Si l’Executive Summary apparaît en première position dans le dossier, il est recommandé d’y inclure à la suite un sommaire, une présentation générale du projet puis une présentation du/des créateur(s). Au business plan doit être intégrée l’étude de marché réalisée en amont ainsi que l’analyse de l’environnement concurrentiel. Puis il faut décrire le produit ou le service, exposer la stratégie marketing et commerciale, détailler les facteurs de différenciation et les moyens mis en œuvre. Enfin, la dernière partie peut être consacrée au choix du statut juridique, au prévisionnel et au calendrier de développement de l’entreprise.

Elaborer un business plan au Maroc peut paraître une tâche aussi difficile que technique aux jeunes entrepreneurs. Néanmoins il est suggéré de le réaliser soi-même car tout au long de sa réalisation l’entrepreneur se posera des questions qui le mèneront à faire évoluer son projet et à l’affiner. Lorsque l’entrepreneur devra présenter son business plan aux banques ou aux investisseurs il devra faire preuve non seulement de confiance en soi mais aussi d’une maîtrise parfaite du sujet pour convaincre. L’exercice du business plan au Maroc est un engagement professionnel démontrant l’implication de l’entrepreneur et son professionnalisme : il met en avant son charisme et ses compétences.