L’adoption de la technologie chez les PME

Plus de 90% du tissu économique marocain est composé de petites et moyennes entreprises. Ces dernières doivent relever plusieurs défis, et le plus urgent est l’adoption de la technologie.

Les petites et moyennes entreprises (PME) sont devenues l’épine dorsale des économies en difficulté et en développement, et cela au niveau mondial. Le gouvernement est constamment à la recherche de solutions contre la récession et le chômage.

Le gouvernement encourage l’entreprenariat

Le gouvernement encourage l’entrepreneuriat à grande échelle car cela permet : création d’emplois, augmentation de la productivité, augmentation de la production industrielle et des exportations, développement de l’entrepreneuriat, développement de l’économie rurale, compétitivité saine, éradication progressive de la pauvreté et réalisation de divers objectifs sociétaux. Pour toutes ces raisons, l’une des préoccupations du gouvernement depuis quelques années est de faciliter la création de telles entreprises.

Bien qu’elles jouent un rôle clé dans le développement économique, les PME marocaines doivent faire face à des défis majeurs tels que le manque de facilités de crédit, l’indisponibilité de technologies appropriées et la rareté d’une main-d’œuvre qualifiée. Pendant ce temps, la concurrence nationale et internationale ne cesse de s’accentuer.

Après avoir rencontré plusieurs centaines d’entrepreneurs, le constant est simple : les PME sont relativement lentes dans l’adoption de la technologie. Ils dépendent encore fortement des systèmes traditionnels, très souvent Excel, pour gérer les ventes, le marketing et la finance et pour faire le suivi avec les clients.

Les objectifs de croissance et économiques ambitieux du Maroc peuvent être atteints en fournissant un accompagnement adéquat et les formations nécessaires aux dirigeants de PME. L’adoption de la technologie peut être le facteur le plus important dans cette stratégie de croissance.

Autres défis majeurs rencontrés par les PME :

Capitaux limités

Le secteur des PME est principalement composé par des individus qui possèdent leur propre expertise avec un capital limité. Les entrepreneurs ne peuvent investir que des capitaux limités. Cela génère beaucoup de pression sur les revenus et les marges bénéficiaires pour les PME. Tout cela crée une concurrence extrême.

Le paysage des entreprises marocaines change rapidement. Pas seulement pour les grandes entreprises mais aussi pour les PME. L’un des plus grands moteurs est la technologie qui connait, elle même, une évolution rapide. Mise à part la question du budget, il existe d’autres obstacles qui ralentissent l’adoption de la technologie chez les PME au Maroc:

  • Manque de sensibilisation des bénéficiaires
  • La méconnaissance de la technologie
  • Manque d’orientation appropriée
  • Manque de soutien crédible de la part des institutions gouvernementales
  • Très mauvaise adoption de la technologie.

La technologie est extrêmement importante dans tous les secteurs, comme la vente en ligne, la gestion des stocks, le service après-vente, la gestion financière, etc.

Les PME n’accordent pas à l’adoption des technologies l’attention qu’elles méritent. Ces entreprises ne sont pas suffisamment convaincues du retour sur investissement dans la technologie et le coût est le plus grand obstacle.

Les politiques informatiques

Plusieurs règles et lois sont établies par le gouvernement et les entreprises doivent s’y tenir. Les entreprises changent leur façon de fonctionner lorsque le gouvernement change de politique. La politique économique et la réglementation du marché par le gouvernement ont une influence sur la rentabilité de l’entreprise.

Les défis technologiques pour les PME peuvent être facilement traités par les consultants informatiques. Ils consultent et intègrent de nouvelles technologies, notamment dans le mobile, pour le développement d’applications, et dans le cloud computing.

Dépendance à l’égard des ressources informatiques physiques

Permettre aux employés de travailler de manière productive et d’assurer la sécurité du réseau informatique et des données est un défi majeur pour les PME. Les systèmes devraient travailler activement pour aider les employés à travailler efficacement. Le cloud computing et les logiciels de facturation en SaaS ont énormément aidé les entreprises. En effet, les entreprises externalisent de plus en plus leurs services informatiques.

Le manque de mise à niveau de la technologie

La technologie qui évolue rapidement exige que les entreprises suivent son rythme. L’achat des derniers smartphones, tablettes, routeurs et autres appareils utilitaires de ce genre pour toute une équipe pourrait être coûteux. Il est également très coûteux d’acheter des licences de logiciels pour la comptabilité, la gestion de la relation client, la facturation, etc. En raison des contraintes budgétaires, les PME ne peuvent pas mettre à niveau leur technologie.

La mise à niveau de la technologie est très importante car elle aide les entreprises à être compétitives et à permettre aux employés de travailler plus efficacement. L’établissement d’un budget annuel précis est essentiel pour maintenir la technologie à jour.

Systèmes de sauvegarde inappropriés

Panne de courant, panne de serveur, suppression accidentelle de fichiers ou tout sinistre de données de ce type peut entraîner la perte de données importantes dans le système. Les PME n’ont pas de gros budgets à dépenser pour la sauvegarde, le stockage et la protection des données. Ils n’ont pas de plan de sauvegarde et de reprise après sinistre.

Politiques d’utilisation des appareils peu claires

La sécurité des systèmes de technologie de l’information est l’une des tâches dont chaque employé est responsable. Les politiques d’utilisation doivent être mises en œuvre et communiquées clairement aux employés.

Pour sensibiliser les PME à toutes les ressources disponibles pour l’adoption de la technologie, il est important que le gouvernement marocain, le secteur privé et les institutions de formation et autres parties prenantes travaillent ensemble pour développer un programme de communication efficace pour les PME.

Le gouvernement d’aujourd’hui est très préoccupé par la croissance des PME comme jamais auparavant. Des subventions et d’autres avantages sont offerts aux PME. Avec la prise de conscience croissante de ces avantages, notre économie marocaine verra une adoption plus avancée de la technologie.

Une prise de conscience doit avoir lieu au sein de ces entreprises; que la technologie n’est pas seulement une option mais une nécessité.